Bonne Année 2017

L’année vient de commencer, “toute nouvelle, toute belle", et avec enthousiasme, nous mettons en place nos chères résolutions qui vont permettre d'atteindre nos objectifs à long ou à court terme. Nous sommes rentrés en 2017, année 1, nouveau cycle. L’année mondiale 1 est la promesse d’un renouveau. Mais avant de se pencher sur ces résolutions à accomplir, je me suis posée quelques minutes et j'ai repensé à l'année qui venait de s'achever... J’ai vécu presque autant de moments forts en une seule année que dans toute ma vie entière. Je suis passée par des phases de chagrin, de dépression, de doute, de peur, de joie, d’amour, d’excitation… J'ai commencé la nouvelle année 2016 complètement perdue sans aucune perspective de futur en ayant qu'un seul objectif en tête: me stabiliser. Les voyages m'ont permis de me découvrir intérieurement et de me faire connaître le Yoga. Mais ils ne m'ont pas initier à m'ancrer et fonder quelque chose. Et pour me stabiliser, commencer par s'installer professionnellement. C'était la partie la plus dure. Revenir au point de départ et commencer à construire. Cela a été très difficile surtout lorsque autour de soi tout n'est que normalisation. Mais s'il y a bien une chose que le yoga m'a appris, c'est de rester positive dans tous ce que l'on entreprend. Dans toute création d'entreprise, il y a la partie création, et surtout visualisation du projet. C'est avec persévérance et ambition qu'aujourd'hui un an après, mon projet d'entreprise prend forme petit à petit et n'est que le début d'une longue aventure...

J'ai découvert aussi courant d'année que j'étais hypersensible. Lorsque l’on est hypersensible, cela veut dire que tous nos sens sont exacerbés. Tout est accentué et ressenti beaucoup plus fort au niveau des 5 sens et même du 6 ème, l'intuition. On y apprend d’abord qu’être hypersensible, c’est se sentir en décalage avec les autres. Jusqu’à se croire anormal ou avoir peur de basculer dans la folie. Cela n'a pas été facile de comprendre ce qui m'arrivait. Cette hypersensibilité s'est développé au fil de mes cours avec mes élèves. Je peux capter des émotions, des odeurs, et des énergies que je ne suis même pas capable de décrire. Lorsque quelqu’un me parle de ses souffrances, je souffre intensément avec lui. Lorsqu’on me parle de joies, je sens l’euphorie monter en moi. Parfois, j’ai envie de me cacher et de rechercher un havre de solitude, pour me sentir mieux, pour mieux me comprendre et prendre conscience de ce qui m'arrive. Ce n'est pas facile de gérer toute ces émotions surtout lorsqu'autour de soi peu de personnes peuvent comprendre. On nous enseigne à ne pas être sensibles, et toute notre éducation est basée sur la dissimulation de nos émotions. Aujourd’hui je me rend compte à quel point mon hypersensibilité est une force, un don, puisqu'elle me permet de comprendre mes élèves à un niveau très élevé, d’être touchée par de nombreuses causes dans le monde et d’avoir ainsi la volonté de faire quelque chose pour que cela évolue.


L'année 2016 a été une année mouvementée qui m'a appris à ne pas avoir peur de prendre des décisions, de tenter et surtout de comprendre encore plus qui je suis. En étant à l'écoute de moi même. Cette nouvelle année, 2017, est une année de renouveau, qui va nous permettre de prendre des initiatives, de faire de nouvelles choses et d'entreprendre des actions positives à l'écoute de son cœur. Il est temps de prendre conscience de nos vraies aspirations, d'affirmer nos désirs, de faire bouger les choses et de se libérer de charges négatives qui ne nous conviennent plus.


Une nouvelle année, de nouvelles opportunités, plus d'amour, plus d'ambition: un nouveau départ.


"Soyez la source de joie pour tous que vous touchez dans cette nouvelle année. C'est notre temps sur cette planète. Faisons que cette année à venir soit spectaculaire. Amour et grâce." Sadghuru


Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
Restons
en contact
Blog
Articles récents
Instagram
Au   quotidien

© 2016 par Jessica Romeo Hatha Yoga - Créé avec Wix.com  - Mentions légales