August 21, 2019

February 23, 2019

Please reload

Posts Récents

Voyages : de l'autre à soi.

June 17, 2016

Le voyage a longtemps raisonné pour moi comme un échappatoire, une fuite contre la routine, la monotonie, la familiarité. J'étais attiré par cet ailleurs, cet idéal sans souffrances, adapté à mes besoins et mes désirs. L'envie d'élargir mes horizons.
Bien souvent, j'ai cru que suivre une idéologie imposée par la société pourrait me rendre heureuse et m'épanouir. Mais le diction "Métro-Boulot-Dodo" ne faisait pas bon ménage avec la personne qui évoluait en moi. Alors j'ai décidé de m'évader et d'aller à l'encontre des stéréotypes. 

Prendre l'avion pour me retrouver à l'autre bout du monde m'a permis de découvrir de nouveaux espaces, de nouvelles cultures. Aller à la rencontre des autres peuples. M'adapter aux modes de vies, sans préjugés en lâchant mes opinions, être ouverte à l'altérité. Je réalisais qu'ailleurs je vivais les émotions et les sensations que le lieu m'imposait. Et pour la première fois, j'ai cessé de vivre à l'intérieur et je me suis confrontée à l'extériorité. Je vivais chaque moments, chaque rencontres d'une passion débordante sans me soucier de ce que demain sera fait. Comme si le réel n'existait plus. 

Mais tout départ implique un retour. Et refaire face à cette réalité, revenir à la case départ était pour moi une source d'échec. Tous ce que j'avais traversé n'avait servi à grand chose et me retrouver dans une incertitude complète, être déstabilisé par ce connu qui était devenu inconnu. Tout était pareil, les mêmes lieux, les mêmes personnes, les mêmes odeurs. Et se rendre compte que ce qui a changé au fond, c'était moi. J'ai réalisé que le voyagé m'avait transformé. 

Je suis partie au loin pour chercher ce que je ne trouvais pas ici , dans ce qui m'était familier.
Je refusais de vivre dans l'instant présent en me projetant dans la nostalgie du passé ou dans l'anticipation d'un futur, que je fantasmais. Inconsciemment, les voyages à travers tous ces pays sont devenus mon voyage intérieur. J'étais prédestiné à visiter ses endroits pour être capable de m'ouvrir l'esprit. Créer un lien avec chaque personnes que je rencontrais sur mon chemin, pour me permettre d'évoluer.

 

Souvent l'on pense qu'il faut sortir de sa zone de confort pour que de grandes choses se produisent. Nous regardons ailleurs parce que nous avons peu conscience de ce qui se passe ici dans l'instant présent. Nous ne voulons pas affronter nos peurs, essayer de les comprendre. Mais il appartient qu'à nous de nous attacher à ce qui dépend de nous et de nous dépendre de ce qui ne dépend pas de nous. Vivre en phase avec notre être, et l'être de l'instant.

Peu importe où nous sommes, à cet instant précis, à l'autre bout du monde, chez soi, ou quelque part qui apporte une sécurité, trouver sa voie requiert de la satisfaction avec sa propre évolution . Parce que la zone de confort se trouve à l'intérieur de chacun. Il n'y a pas un seul chemin, une routine à suivre par rapport aux autres mais la liberté de chacun de suivre sa propre route. 




"Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux."
Marcel Proust

 

 

 

 

 

 

 

  

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
Restons
en contact
Blog
Articles récents

August 21, 2019

Please reload

Instagram
Au   quotidien

© 2016 par Jessica Romeo Hatha Yoga - Créé avec Wix.com  - Mentions légales